L'épilation laser, c'est au poil ?

Pour nous, les filles, le poil, c’est notre cauchemar. Alors quand on entend « épilation définitive », cela nous parle ! Mais de quoi parle-t-on ?

 

Comment cela se passe ?

L’épilation laser vise à détruire le bulbe du poil. C’est un acte qui s’effectue en cabinet médical. Son avantage essentiel : traiter de larges surfaces. Le faisceau laser est passé sur votre peau : le laser émet une lumière qui la traverse. Cette lumière, absorbée par le poil, est transformée en chaleur qui permet la destruction du bulbe pileux.
Une seule séance ne suffit pas à éliminer tous les poils. Une dizaine de séances peut être nécessaire pour la lèvre supérieure, sept pour les demi-jambes, cinq pour le maillot. Entre chaque séance, comptez un délai de huit semaines environ.
 

Quelles sont les recommandations ?

L’épilation laser convient particulièrement aux brunettes, car si les poils foncés peuvent être détruits efficacement, il en est autrement pour les poils non pigmentés (blancs, blonds, roux…). De plus, il faut éviter que la lumière du laser confonde la pigmentation du bulbe et celle d’une peau bronzée. Ainsi, quelques semaines avant une épilation laser, vous devrez éviter de vous exposer au soleil. Il vous reste un bronzage d’été ? Il faudra patienter pour passer sous le laser du « Jedi du poil » !
Un jour avant l’intervention, il faut se raser les poils. Après l’intervention, il ne faut pas s’exposer au soleil.
 

Cela fait mal ?

À chaque impulsion du laser, vous ressentirez comme un picotement, tel un coup d’élastique. Même si ce n’est pas agréable, c’est supportable. Si vous êtes vraiment douillette, une crème peut être appliquée avant le passage du laser. Après la séance, votre peau sera légèrement gonflée pendant un jour. Les jours suivants, les poils brûlés seront éjectés.
À noter : il existe différents lasers. Les plus répandus sont les alexandrites. Les ND-YAG traitent les peaux plus pigmentées… mais nécessitent plus de séances et sont plus douloureux. Enfin, une nouvelle génération de laser avec embout refroidi permet d’éviter de toucher la peau.
 

C’est vraiment efficace ?

Tous les poils ne seront pas supprimés. Les poils fins, clairs ou blancs pourront nécessiter une épilation électrique. Mais vous verrez au moins disparaître 80 % d’entre eux. De plus, n’oubliez pas qu’avec l’âge et les changements hormonaux, la repousse des poils est considérablement modifiée…
 

Même si elle est à prendre avec quelques « pincettes », l’épilation laser fait chaque année, par son caractère durable, plusieurs dizaines de milliers d’adeptes. Serez-vous la prochaine ?