À la rentrée, je change mes habitudes

Ça y est, c’est la reprise. Le soleil a rechargé votre organisme en vitamine D. Votre cerveau s’est reposé au gré des lectures, des jeux et des balades… Mais voilà, maintenant il faut reprendre le « collier ». Coup d’œil pour garder la forme jusqu’à l’été prochain.
 

1. Changez vos menus

Notre carburant ? Les aliments. Mais s’ils sont de mauvaise qualité, notre « moteur personnel » dysfonctionne. Pour fournir les vitamines, fibres et minéraux à votre corps, une seule solution : bien manger. C’est-à-dire de tout, mais juste un peu. Les conseils* pour la répartition en pourcentage de l’apport énergétique total sont :

  •     11 à 15 % de protéines ;
  •     30 à 35 % de lipides ;
  •     50 à 55 % de glucides.


Pour être en bonne forme, remplacez plus souvent les protéines animales par des végétales – soja, pois, lentilles… – pour alléger votre assiette et y ajouter des fibres. Dans tous les cas, supprimez les produits transformés – plats tout prêts – trop salés ou sucrés, regorgeant de mauvaises graisses, de conservateurs et d’additifs. Enfin, si vous avez tendance à grignoter, répartissez vos repas en ajoutant par exemple une collation (un fruit de préférence) qui vous permettra de patienter jusqu’au dîner.
 

2. Dormez le temps dont vous avez besoin

Lorsqu’on ne dort pas assez, on est grognon, sans énergie. Pourquoi ne pas profiter de la rentrée pour revoir son heure de coucher ? L’horloge biologique est certes différente pour chacun d’entre nous, mais il n’est pas rare d’avoir besoin de sept à huit heures de sommeil. Pensez-vous les obtenir en vous couchant après le film qui se termine vers minuit ? Or, pour bien fonctionner, votre corps doit avoir récupéré. Vous avez besoin d’une autre motivation ? Dormir évite de grignoter et donc de grossir !

Pour bien dormir, supprimez la télé et l’ordinateur de votre chambre et éloignez tous les parasites électriques (radio-réveil compris) de votre tête de lit. Surveillez la température de la chambre : le chauffage ne doit pas excéder 18°. Enfin, mangez léger et tôt afin d’avoir eu le temps de digérer avant de dormir. Surtout, fuyez tous les excitants – alcool, café, thé… – dès le milieu d’après-midi.
 

3. Faites du sport sans en avoir l’air

Troquez votre voiture ou le bus pour 20 minutes de marche. Montez les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur. Allez voir votre collègue en traversant ces longs couloirs au lieu de lui envoyer un mail. Bref, utilisez chaque opportunité pour vous activer. Sachez que 30 minutes par jour suffisent pour faire du bien à nos endorphines, à notre masse musculaire… à notre santé ! Dans tous les cas, il nous faudrait, selon les Assureurs Prévention, faire 10 000 pas par jour. Et si le cœur vous en dit, mettez-vous à la natation, à la course à pied (même dix minutes c’est profitable pour le cœur !). Objectif : améliorer le souffle, renforcer la masse musculaire, le métabolisme de base… et s’aérer pour moins stresser !
 

Vous voilà prêt(e) pour la reprise ? Bravo !
 

*Source ANC : Apports nutritionnels conseillés pour la population française, éditions Tec & Doc, 2001.